Mauvais oeil

Je ne sais pas si tu connais cette expression « attirer le mauvais œil ». Mon amoureux, lui, me la sort souvent. Quand j’annonce « wow, il va donc ben faire beau pendant tes vacances », par exemple.

Dans mon dernier billet, j’étais fru contre la fille des assurances et je quantifiais mes heures passées à l’hôpital pour la semaine. Alors que la semaine n’étais pas finie. Pis là, on s’obstinera pas sur le jour où débute la semaine, c’est pas ça le sujet.

Alors la fameuse bosse pu trop inquiétante, la chirurgienne l’a ponctionnée vendredi, après avoir dit que la ponction posait un risque d’infection. 3 ml d’un liquide de couleur pas trop inquiétante se sont dirigés vers le labo pour analyse.

J’ai poursuivi ma journée « marathon de transport à vélo » jusqu’à en être pas mal brûlée. Samedi matin, je me suis réveillée avec un mal partout du maudit. Me suis couchée par terre sur mon tapis de yoga pour faire la posture du mort, fiston quasiment assis sur ma face.

Ce dernier a ensuite passé une matinée d’enfer, collé sur sa mère. On lui a donné du Tempra et il est allé à Bouffe ton centro avec son père pendant que je frissonnais sous ma couette.

Vers 14h, fièvre plus potentiel d’infection m’ont fait un peu paniquer et je suis allée à l’urgence. Prise de sang, observation de ma fièvre et attente interminable ont composé ce qui aurait dû être mon jour de congé d’hôpital.

Mais le mauvais œil n’avait pas fini de frapper! Dimanche, on m’a rappelée parce qu’il y avait des bactéries dans mon sang. J’ai donc passé la journée à attendre à l’urgence, fiévreuse, puis on m’a monté à l’étage.

Là je suis crissement à jeun, on vient de me faire une écho cardiaque par l’oesophage (j’te dis pas comment c’est le fun), on va m’enlever mon port-à-cath tantôt.


Je pourrais écrire tout un billet sur mon voisin de chambre, mais ce serait méchant et la batterie de mon téléphone. Quoi qu’il en soit, je promets ne plus jamais bitcher la fille des assurances… (et m’épiler les sourcils, yish!)

2 réflexions au sujet de « Mauvais oeil »

  1. Bonjour chère Catherine,

    Nous sommes contents de recevoir de tes nouvelles mais déçus pour toi que tu te retrouves en vacance forcée dans un hôtel de luxe payé par tes concitoyens. Quelle malchance!!

    Nous souhaitons que ton séjour ne se prolonge pas. Et qu’entre-temps, qu’ils t’offrent un cocktail d’été des plus ravigotant pour pouvoir aller retrouver ton amoureux et fiston.

    Bisous et câlins de la Casa Carpe Diem.

    La mère du gars qui trippe sur les chars électriques

  2. Le mauvais oeil, c’est un mauvais sort qu’une personne, généralement une femme âgée et marginale que l’on peut persécuter sans risques, jette d’un simple regard sur la personne visee. Ce sont des balivernes bien sûr, mais même si c’était vrai, Il n’y a aucune raison pour qu’une femme comme ça ne te jette le  » mal ochio » 🙂 Parole de sorcière.

Laisser un commentaire